Escalier PMR : quelles règles faut-il respecter ?

Installer un escalier PMR (pour Personne à Mobilité Réduite) chez soi c’est bien. Connaître les règles nécessaires à sa bonne installation c’est encore mieux ! En effet, votre escalier PMR doit répondre aux exigences de la législation : l’arrêté du 30 novembre 2007 qui fixe certaines dispositions. Par rapport à un escalier standard, cet escalier est plus pratique, plus large, avec une hauteur de marche plus faible. Il permet donc une accessibilité des personnes handicapées à un étage supérieur en toute sécurité. GIMM Menuiseries vous détaille tout ce qu’il faut savoir pour installer un escalier PMR conforme dans une maison individuelle. 

 

L’arrêté du 30 novembre 2007 modifie l’arrêté du 1er août 2006. Il fixe les dispositions du code de la construction et de l’habitation concernant l’accessibilité aux personnes handicapées et à mobilité réduite pour des maisons individuelles. Il ne concerne donc pas les bâtiments d’habitation collectifs. Ces dispositions permettent de faciliter la circulation de l’ensemble des usagers, y compris ceux éprouvant des difficultés à se déplacer ou exposés à un risque accru à l’intérieur du logement (personnes âgées, enfants, etc.) . Elles permettent également de répondre à l’éventualité d’un visiteur handicapé ou d’un occupant temporairement handicapé. Ces exigences sont moins contraignantes que celles applicables aux escaliers collectifs et assurent un certain confort à votre habitation.

L’escalier PMR doit donc répondre aux dispositions suivantes :

Règle #1 :  Des caractéristiques dimensionnelles spécifiques

Une largeur de passage minimum

La largeur minimale de l’escalier PMR doit mesurer 80 cm. Lorsqu’une main courante empiète de plus de 10 cm sur l’emmarchement, la largeur de l’escalier se mesure alors à l’aplomb de la main courante. Cela permet le passage d’une personne avec une canne ou avec un accompagnant par exemple.

Des hauteurs des marches maximums

Pour être confortables à monter ou à descendre, les marches d’un escalier PMR ne doivent pas être trop raides. Elles doivent également toutes faire la même hauteur pour ne pas risquer de chuter. La hauteur des marches adaptée aux personnes à mobilité réduite est inférieure ou égale à 18 cm.

Le giron de l’escalier PMR

Le giron correspond à la profondeur d’une marche d’escalier. Plus précisément, c’est l’espace entre deux nez de marche. Il se mesure à l’aplomb du nez de marche ou du plancher supérieur. Pour que l’escalier soit agréable à monter, toutes les marches d’un escalier doivent avoir un giron identique pour présenter le moins d’effort possible.

Ainsi, pour un escalier PMR, le giron doit être supérieur ou égal à 24 cm. Cela permet à la fois d’avoir un appui complet du pied sur la marche et de limiter la pente de l’escalier pour prévenir les risques de chutes et les situations de vertige.

escalier pmr dimensions - GIMM Menuiseries

Les nez de marche

Le nez de marche correspond à la partie saillante de la marche devant la contremarche. Il évite les glissements sur le bord des marches. Dans le cas d’un escalier sans contremarches, il s’agit de la partie recouvrant deux marches successives. Pour qu’un escalier soit PMR, les nez de marche ne doivent pas présenter de débord excessif. Dans le sens montant, ils ne doivent pas créer d’obstacle aux personnes qui ont des difficultés de déambulation. Afin d’éviter tous risques, chez GIMM Menuiseries nos escaliers PMR sont réalisés avec un nez de marche de 18 mm.

schéma nez de marche escalier PMR- GIMM Menuiseries

 

Règle #2 : La présence d’une main courante

L’escalier doit comporter au moins une rampe ou une main courante lorsque l’escalier est inséré entre deux parois pleines. En l’absence de paroi sur l’un des côtés de l’escalier, un garde-corps rampant doit tenir lieu de main courante.

main courante escalier pmr - GIMM Menuiseries

 

Règles #3 : L’installation d’un dispositif d’éclairage artificiel

L’escalier peut être une source de perte d’équilibre pour les personnes handicapées. C’est pourquoi l’escalier PMR doit comporter un dispositif d’éclairage artificiel supprimant toute zone sombre. Veillez donc à mettre un interrupteur en bas et en haut de l’escalier afin de permettre une montée et une descente en toute sérénité, sans créer de gêne visuelle.

 

L’escalier PMR de GIMM Menuiseries

Chez GIMM Menuiseries, nous disposons d’une gamme d’escaliers pour personne handicapée. Cette gamme répond parfaitement aux exigences de la législation. La vérification technique de nos escaliers PMR a été réalisée par SOCOTEC suivant le respect des règles d’accessibilité aux personnes handicapées. SOCOTEC est un groupe indépendant spécialisé dans le conseil en maîtrise des risques et en amélioration des performances. Il expertise l’ensemble du cycle de vie des actifs pour garantir l’intégrité et la performance du bâti et des équipements. Un rapport de certification peut vous être communiqué sur simple demande.

 

La gamme d’escaliers PMR GIMM Menuiseries